Salon RH Suisse 2018 à Palexpo – Genève

C’est devenu un rituel, nous avons participé hier au salon RH suisse, à Palexpo – Genève. C’est toujours une excellente occasion de rencontrer nos collègues, de développer notre réseau et d’enrichir nos connaissances.

Voici quelques morceaux choisis parmi les conférences auxquelles nous avons participé :

Quand il s’agit d’adopter un nouveau comportement, il est fondamental de l’entraîner 21 jours pour qu’il soit assimilé. 21 jours, c’est le temps pour que les nouvelles connexions se fassent dans le cerveau. (Roger Blumenthal, Collège Romand)

⇒ 21 jours d’entraînement pour une amélioration durable, le jeu en vaut certainement la chandelle.

Plutôt que le développement personnel, et si on essayait le dépouillement personnel ? (David Denis Herz, Wakan)

⇒  Finalement, notre richesse n’est-elle pas intérieure ?

En coaching, quand il convient de fixer un cadre de résultat, il est important de vérifier l’écologie de l’objectif, si on veut éviter que ne développe des stratégies d’auto-sabotage. (Anne-Marie Perri, Collège Romand)

⇒  Donc, des questions comme « Que gagnerais-tu à rester tel quel ? » ou « Que perdrais-tu à atteindre ton objectif ? » prennent tout leur sens.

Les principes du management sportif montrent une meilleure efficacité que ceux du management en entreprise. Dans le domaine du sport, les sportifs sont suivis des mois avant leur transfert (leur engagement), leur intégration et leur encadrement sont mieux organisés, ils passent 98% de leur temps à se former (et pas que 2%) et le focus de l’évaluation se porte sur la tâche avant le résultat. (Arnaud Kahn, Tack TMI Int. et Julien Anodeau, L’Occitane en Provence)

⇒  A méditer, même si évidemment tout n’est pas transférable tel quel d’un domaine à l’autre.