Le nouveau management

Nous avons participé le 30 mai 2018 à une conférence organisée par UDITIS SA à la HE-Arc sur le thème « La transformation numérique et ses conséquences organisationnelles ».

La première partie a pris la forme d’un exposé sur le phénomène de la digitalisation dans notre société, suivie de la présentation d’un exemple concret : la transformation numérique chez Turck Duotec à Delémont.

En seconde partie, quatre entrepreneurs ont présenté les incidences de cette révolution sur leur organisation et le style de management. Étaient invités Anoucha Galeazzi (HR Systemics), Marc-Etienne Berdoz (Berdoz Optic), Christophe Barman (Loyco) et Michel Perrin (UDITIS).

Morceaux choisis :

– Pour un patron, l’enjeu consiste à lâcher prise sans laisser tomber
– La plus grande vertu du leader est l’humilité
– Je ne suis plus le CEO : nous avons dissous notre conseil de direction
– Les équipes se fixent elles-mêmes leurs objectifs. Le chiffre d’affaire n’est plus un but, mais une conséquence. Elles recrutent les nouveaux membres elles-mêmes. Le payroll a été outsourcé, on a pu ainsi engager un coach qui soutient les équipes dans le terrain
– Nous n’avons plus de commerciaux. Les équipes se chargent elles-mêmes de développer le business. Notre chiffre d’affaire est en forte progression
– Nous avons beaucoup travaillé sur la notion du sens au travail
– Nous avons formé nos collaborateurs aux outils et à la démarche de l’entrepreneuriat
– Nous avons renforcé notre système de valeurs dans lequel le droit à l’erreur est admis
– Mon principal travail consiste à maintenir le cap et faire vivre les valeurs

Malgré la chaleur dans la salle, un véritable bol d’air frais a ravi le nombreux public présent.

Dans un monde où les changements technologiques sont toujours plus rapides, où la complexité devient la règle et les métiers sont bouleversés, la seule voie réside dans l’agilité et la flexibilité des collaborateurs. Pour cela, il est nécessaire d’agir sur la structure en responsabilisant au maximum les équipes avec un minimum de hiérarchie.